COVID-19 DOIT ÊTRE TRAITÉ DE MANIÈRE INTÉGRÉE

LA PANDÉMIE EST UN RAPPEL ÉTOILE QUE LES GENS, LA PLANÈTE ET LA PROSPÉRITÉ SONT INTIMATEMENT LIÉS ET DOIVENT ÊTRE ÉQUILIBRÉS POUR UN AVENIR DURABLE

Les scientifiques ont averti pendant des années que la déforestation sans restriction, le commerce illégal d'espèces sauvages et les maladies zoonotiques déclencheraient une pandémie incontrôlable. Parallèlement aux effets dévastateurs du COVID-19 sur la santé, les évaluations socio-économiques du PNUD montrent que les plus pauvres et les plus vulnérables sont les plus durement touchés par la pandémie, car le monde était déjà sur une trajectoire non durable, avec des inégalités rampantes et une crise climatique qui s’accélère.

1,6 milliard de travailleurs informels ont perdu 60% de leurs revenus (OIT)

265 millions de personnes sont confrontées à une insécurité alimentaire aiguë (PAM)

70 millions de réfugiés et de personnes déplacées risquent des impacts disproportionnés

Les ménages surpeuplés, la toxicomanie et la réduction du soutien provoquent un pic de violence sexiste (ONU Femmes)

Au-delà du relèvement : à l’horizon 2030

La crise est un appel urgent à revoir nos valeurs et nos comportements, et une opportunité de concevoir une nouvelle ère de développement, qui équilibre véritablement le progrès économique, social et environnemental tel qu'envisagé par le Programme 2030 et les ODD.

C'est pourquoi le PNUD se concentre au-delà du relèvement, vers 2030, pour transformer le plus grand renversement du développement humain en un bond en avant historique.

En plus de notre rôle de chef de file technique pour la réponse socio-économique de l'ONU, le PNUD investit dans la bonne gouvernance, la protection sociale, l'économie verte et les solutions numériques en tant que moteurs de progrès à travers les ODD pour aider à construire de meilleures réponses COVID-19 avec des résultats durables à plus long terme.

Explorez le document au-delàdu relèvement: à l’horizon 2030